Bleu

Sainte-Pazanne : la santé publique au cœur de l'urgence écologique

Sainte-Pazanne : la santé publique au cœur de l'urgence écologique

Depuis 2015, douze enfants âgés de 3 à 19 ans vivant dans le Pays de Retz (à Sainte-Pazanne et sur une commune proche) ont développé des cancers inexpliqués.

Trois enfants sont malheureusement décédés. Trois autres sont en rémission, six suivent un traitement.

Le collectif  Stop aux Cancers de nos Enfants (qui regroupe les familles des enfants) s’alarme devant le nombre important d'enfants signalés et soignés.

L'A.R.S (Agence Régionale de Santé) a été rapidement alertée par le collectif, qui souhaite d'urgence une étude épidémiologique afin qu'un diagnostic soit posé pour en déterminer la ou les causes, ainsi que l’ampleur.

Génération Écologie 44 apporte tout son soutien aux familles et au collectif dans leur démarche et dans leur combat pour savoir "ce qui se passe" sur le territoire de Sainte-Pazanne.

Nous rappelons que l'A.R.S est placée sous la tutelle des ministères des Affaires Sociales et de la Solidarité, et qu'à ce titre il appartient à l’Etat et à son représentant sur le territoire, M. le Préfet de Loire-Atlantique, de diligenter rapidement une étude épidémiologique afin d'apporter aux habitants et aux parents concernés une information précise et fiable.

Au-delà, et sans préjuger des résultats d'un futur diagnostic, Génération Écologie 44 s'interroge sur des causes, probablement environnementales.

Communiqué de presse, Nantes, le 3 avril 2019.
Frédéric L’Honoré, référent Pays de Retz, Génération Écologie 44.

 

Étiquette(s)